Journée d’Etudes sur la Science Fiction

carnetCe billet accompagnera la mise en place de la Journée d’études que je coordonne avec le soutien de Michèle Soriano, ma directrice de thèse. Je l’actualiserai régulièrement. Voici tout d’abord le programme de la journée.

Voici quelques informations sur les intervenant.e.s:

Fernando Angel Moreno est professeur à l’université Complutense de Madrid. Il est l’auteur notamment du livre Teoría de la Literatura de Ciencia Ficción. Il est également co-responsable de la revue spécialisée Hélice et a co-organisé le Ier Colloque des Littératures de l’Imaginaire à l’université Carlos III dont on peut trouver l’intégralité des actes en ligne. Vous trouverez plusieurs de ses textes sur sa page Academia.

Guillem Sánchez, écrivain, et Eduardo Gallego, professeur de biologie de l’université d’Almería, présenteront une communication sur la Science Fiction, ses rapports au présent et sa vision du futur. En littérature, ils sont notamment les créateurs de El Universo Corporativo, qui constitue la toile de fond d’un très grand nombre de leus fictions.

Mariano Martín est traducteur au Parlement Européen et membre associé de l’université de Cluj-Napoca. Il est co-responsable de Hélice et traducteur de plusieurs textes dont La cuadratura del círculo de l’auteur roumain Gheorghe Săsărman.

Pedro Alberto García Bilbao est professeur titulaire de sociologie critique à l’université Rey Juan Carlos. Auteur de nombreuses publications sur la SF depuis les années 80, il est également directeur de la maison d’édition spécialisée Silente.

Pablo Francescutti, sociologue et journaliste, travaille à l’université Rey Juan Carlos. Il a écrit plusieurs essais (Historia del futuro, La pantalla profética) et a notamment soutenu une thèse en sociologie sur la SF et le changement social que l’on peut trouver ici.

José García-Romeu est professeur à l’université de Toulon Sud-Var. Il est l’auteur de nombreuses publications dont Dictature et littérature en Argentine, 1976-1983; L’Univers de Julio Cortázar. Spécialiste de littérature argentine contemporaine, il travaille notamment sur la notion d’identité ainsi que sur les mondes imaginaires et l’anticipation.

Teresa López Pellisa a organisé avec Fernando Angel Moreno le Ier Colloque des Littératures de l’Imaginaire à l’université Carlos III . Elle travaille actuellement à la Universitat Autonoma de Barcelone (UAB) au département de Filología Hispánica. Vous trouverez certains de ses textes sur sa page Academia.

Christian Estrade est diplômé de l’Université de Buenos Aires avec une spécialisation en littératures argentine et latino-américaine. Auteur de nombreux travaux sur la littérature argentine, il a soutenu en 2006 une thèse de doctorat intitulée L’Expérience des formes dans l’œuvre de Ricardo Piglia.

Lola Robles Moreno est écrivaine. Elle a publié plusieurs livres (El informe Monteverde, Flores de metalHistorias del Crazy Bar y otros relatos de lo imposible) et d’autres textes que l’on retrouvera sur son site internet. La table-ronde sur littérature SF et féminisme où elle a participé avec Virginia Spiratou (utopies et changement de sexe dans la littérature de la ex-RDA) est disponible sur internet (le texte).

Pour conclure la journée, et après une intervention intitulée « Escritoras españolas de ciencia ficción ante el potencial subversivo del género », Lola Robles, présentée par Michèle Soriano, nous fera le plaisir de lire certains extraits de son œuvre.